Aller au contenu
Accueil » Le Royaume-Uni Va Interdire Les Thérapies de Conversion Après Avoir Envisagé d’y Renoncer

Le Royaume-Uni Va Interdire Les Thérapies de Conversion Après Avoir Envisagé d’y Renoncer

Rate this post

Royaume-Uni va interdire les thérapies de conversion

Vendredi, l’autorité britannique a catégoriquement affirmé son intention de mettre en place une législation interdisant les prétendues thérapies de conversion visant à altérer l’orientation sexuelle, suite au tumulte suscité par la rétraction de cet engagement précédemment annoncé.

L’administration de Boris Johnson au Royaume-Uni va proscrire les thérapies de conversion qui cherchent à changer l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’un individu, parfois au détriment de souffrances insupportables.

Un engagement pris depuis 2018, la prohibition de ces soi-disant thérapies qui considèrent l’homosexualité comme une pathologie, a été révélée en octobre 2021 par le gouvernement, précisant son intention de créer un délit.

Cependant, jeudi, un représentant du gouvernement a signifié que les ministres envisageaient finalement des mesures non législatives contre ces interventions thérapeutiques.

Boris Johnson reconsidère L’annonce a suscité une indignation si forte – militants associatifs et politiciens de toutes tendances dénonçant l’abandon du projet de loi – que le Premier ministre Boris Johnson a finalement fait marche arrière.

Le Premier ministre s’est engagé à proposer une loi interdisant les thérapies de conversion, a déclaré vendredi Downing Street. Le contenu, l’ampleur et le calendrier du projet de loi seront confirmés en temps opportun.

Selon une source gouvernementale citée par l’agence PA, l’interdiction ne s’appliquera qu’aux thérapies de conversion qui visent les homosexuels ou les lesbiennes et qui prétendent les ramener à l’hétérosexualité, mais pas à celles concernant l’identité de genre destinées à contraindre une personne transgenre à réaffirmer son sexe de naissance.

« Les plus vulnérables resteront les moins protégés » La seule conséquence que cela entraînera, c’est que les plus vulnérables resteront les moins protégés – les personnes trans ont deux fois plus de chances de se voir proposer ou de subir une thérapie de conversion!​, a fustigé sur Twitter Jayne Ozanne, lesbienne et éminente personnalité de l’Église anglicane qui lutte depuis 2015 contre ces thérapies.

À voir également : Le gouverneur du Michigan signe l’interdiction de la thérapie de conversion dans la loi

Selon les chiffres du gouvernement, 5 % des personnes parmi les lesbiennes, gays, bisexuels ou transsexuels (LGBT + ) se sont vues proposer une thérapie de conversion au Royaume-Uni, et 2 % l’ont subie. Des chiffres inférieurs à la réalité selon les associations.

Le projet annoncé en octobre 2021 prévoyait jusqu’à cinq ans de prison pour la pratique de ces thérapies sur des mineurs, et sur des adultes si ces derniers n’y ont pas librement consenti ou n’ont pas été pleinement informés.

Toutes les dernières nouvelles et mises à jour en direct

  • Arrestation à Saint-Pol-sur-Mer pour des guets-apens homophobes via le chat Coco

    Arrestation à Saint-Pol-sur-Mer pour des guets-apens homophobes via le chat Coco

    Arrestation après pièges homophobes sur Coco Quatre jeunes interpellés dans le Nord Une semaine après le tragique décès de Philippe Coopman à Grande-Synthe, probablement victime d’un guet-apens via le chat en ligne Coco, quatre jeunes, dont deux mineurs, ont été arrêtés à Saint-Pol-sur-Mer, près de Dunkerque. Selon La Voix du Nord, ces individus sont accusés…


  • Lettre Ouverte des Contributeur LGBTQIA+ à Wikipédia

    Lettre Ouverte des Contributeur LGBTQIA+ à Wikipédia

    Lettre Ouverte des Contributeur LGBTQIA+ à Wikipédia Un Vote Contesté sur les Deadnames Récemment, Friction Magazine a publié une lettre ouverte rédigée par des contributeurices LGBTQIA+ de Wikipédia, suite à une couverture médiatique étendue sur le traitement des individus trans dans l’encyclopédie. Entre le 12 et le 25 février, un sondage auprès des contributeurices francophones…


  • Le Népal favorise le tourisme LGBT avec une conférence internationale

    Le Népal favorise le tourisme LGBT avec une conférence internationale

    Népal favorise le tourisme LGBT Une initiative pour la diversité et l’inclusion Le Népal a lancé une initiative significative pour se positionner comme une destination accueillante pour la communauté LGBT en Asie du Sud. Samedi, le pays a ouvert les portes de sa première conférence internationale dédiée au tourisme arc-en-ciel, soulignant son engagement envers la…