Aller au contenu
Accueil » La réputation trans-friendly de la Belgique fait face à la montée de l’extrême droite

La réputation trans-friendly de la Belgique fait face à la montée de l’extrême droite

La réputation trans-friendly de la Belgique fait face à la montée de l'extrême droite
Rate this post

La réputation trans-friendly de la Belgique fait face à la montée de l’extrême droite

Le petit pays a été un paradis trouvé pour la communauté LGBTQ + – mais il pourrait devenir un paradis perdu si un basculement vers la droite se poursuit.

L’avancée des droits trans en Belgique

Au cours des dernières années, la Belgique s’est bâtie la réputation d’être l’un des pays européens les plus progressistes en matière de droits des personnes transgenres. Mais ces progrès sont-ils menacés par un récent tournant politique ?

Les progrès réalisés

Changement de sexe et de nom sans certificat médical

Depuis cinq ans, la Belgique permet à ses citoyens de changer légalement de sexe et de nom sans nécessiter de certificat médical. Imaginez-vous, juste une seconde, le soulagement pour les personnes concernées de pouvoir s’affirmer sans avoir à traverser une multitude de formalités administratives et médicales.

Un politicien transgenre à un poste de direction

Qui plus est, le gouvernement belge actuel comprend un politicien transgenre à un poste de direction. Un fait notable, n’est-ce pas? Quelle meilleure preuve de progrès que d’avoir des personnes transgenres représentées au plus haut niveau du pouvoir ?

Un mois de congé pour transition de genre à Gand

Et pour couronner le tout, la ville de Gand, dans la région flamande du nord de la Belgique, a récemment accordé aux fonctionnaires de la ville un mois de congé pour entreprendre une transition de genre. Un geste qui démontre à quel point la Belgique est en avance sur la question.

La menace de l’extrême droite Vlaams Belang

Cependant, ce progrès pourrait disparaître si l’extrême droite Vlaams Belang prend le pouvoir au sein du gouvernement.

Préoccupations et appels du parti

Le Vlaams Belang, ou « Intérêt flamand », un parti séparatiste qui domine la Flandre, est actuellement en tête des sondages. Le parti a exprimé sa préoccupation face à la « tendance croissante des mineurs à s’identifier comme transgenres » et a appelé à « l’arrêt de l’hormonothérapie et de la chirurgie sexuelle pour les patients mineurs jusqu’à ce que des recherches claires et concrètes aient été menées ».

La possibilité d’un gouvernement de coalition avec le N-VA

Il est à craindre que le Vlaams Belang et le parti nationaliste flamand de droite N-VA ne gagnent la majorité et ne s’associent pour former un gouvernement – une possibilité réaliste pour la Flandre.

L’inquiétude de la communauté trans

La perspective de ce changement de gouvernement provoque une grande inquiétude au sein de la communauté transgenre.

L’expérience de Tilke Wouters

Tilke Wouters, experte de la diversité et de l’inclusivité de la ville de Gand qui a participé à la création de la nouvelle politique, est actuellement en transition. Elle sera l’une des premières à profiter de ce nouveau cadre là-bas.

Craintes d’un changement rapide de politique

« Les gens de ma communauté ont peur », a déclaré Wouters dans une interview à POLITICO. « Nous savons que les choses peuvent changer très rapidement… en Amérique, par exemple, les droits des trans disparaissent, et c’est très effrayant. »

Le tournant politique à droite en Europe

La crainte n’est pas sans fondement, car de plus en plus d’électeurs européens se tournent vers la droite, y compris en Belgique.

Impact sur les droits des transgenres

Avec ce changement, les droits des personnes transgenres sont de plus en plus mis en avant, car les partis d’extrême droite transforment ce trope de guerre culturel classique en une partie de leurs plateformes.

L’avancée des droits trans en Belgique a été significative ces dernières années. Cependant, le tournant politique actuel vers la droite et l’éventuelle montée au pouvoir du parti Vlaams Belang menacent de renverser ces progrès. La peur est réelle dans la communauté transgenre, mais elle reste déterminée à se battre pour ses droits.

Toutes les dernières nouvelles et mises à jour en direct

  • Arrestation à Saint-Pol-sur-Mer pour des guets-apens homophobes via le chat Coco

    Arrestation à Saint-Pol-sur-Mer pour des guets-apens homophobes via le chat Coco

    Arrestation après pièges homophobes sur Coco Quatre jeunes interpellés dans le Nord Une semaine après le tragique décès de Philippe Coopman à Grande-Synthe, probablement victime d’un guet-apens via le chat en ligne Coco, quatre jeunes, dont deux mineurs, ont été arrêtés à Saint-Pol-sur-Mer, près de Dunkerque. Selon La Voix du Nord, ces individus sont accusés…


  • Lettre Ouverte des Contributeur LGBTQIA+ à Wikipédia

    Lettre Ouverte des Contributeur LGBTQIA+ à Wikipédia

    Lettre Ouverte des Contributeur LGBTQIA+ à Wikipédia Un Vote Contesté sur les Deadnames Récemment, Friction Magazine a publié une lettre ouverte rédigée par des contributeurices LGBTQIA+ de Wikipédia, suite à une couverture médiatique étendue sur le traitement des individus trans dans l’encyclopédie. Entre le 12 et le 25 février, un sondage auprès des contributeurices francophones…


  • Le Népal favorise le tourisme LGBT avec une conférence internationale

    Le Népal favorise le tourisme LGBT avec une conférence internationale

    Népal favorise le tourisme LGBT Une initiative pour la diversité et l’inclusion Le Népal a lancé une initiative significative pour se positionner comme une destination accueillante pour la communauté LGBT en Asie du Sud. Samedi, le pays a ouvert les portes de sa première conférence internationale dédiée au tourisme arc-en-ciel, soulignant son engagement envers la…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *