Publié le

L’histoire de l’homosexualité

Histoire de l'homosexualité
5/5 - (1 vote)

L’histoire de l’homosexualité est une histoire multiple. Elle regroupe diverses histoires différentes en fonction des aires géographiques, même si la mondialisation, en particulier culturelle, politique et sanitaire permet l’émergence d’une histoire mondiale de l’homosexualité. Les hommes et femmes homosexuels ont aussi une histoire parfois commune, parfois évoluant de manière parallèle. Enfin, l’histoire de l’homosexualité a de nombreux liens avec l’histoire de la bisexualité ou plus généralement des autres minorités sexuelles et de genre.

Histoire mondiale

Jusqu’à la fin du xixe siècle, il n’y a pas d’histoire mondiale unifiée de l’homosexualité, mais des histoires locales définies sur des aires linguistiques, culturelles, religieuses et politiques.

Trois ensembles d’évènements vont aboutir à l’émergence d’histoires globales de l’homosexualité : le colonialisme européen, qui s’accompagne d’une diffusion du christianisme ainsi que du système de genre occidental en Amérique, en Afrique et en Asie ; l’émergence du premier mouvement homosexuel, qui évoluera par la suite en mouvement LGBT, et permettra de porter des revendications politiques dans le monde ; la mondialisation, qui permet à ce que les œuvres musicales, cinématographiques ou littéraires circulent à échelle globales ; et enfin, les pandémies, en particulier du Sida et du Covid-19, qui affectent toutes les communautés homosexuelles du monde.

Révolutions sexuelles, mouvements homosexuels et LGBT

Articles connexes : Premier mouvement homosexuelRévolution sexuelle et Mouvement LGBT.

On appelle premier mouvement homosexuel le mouvement de lutte pour les droits LGBT qui se développe pendant les trois premières décennies du xxe siècle, principalement en Allemagne mais également dans d’autres pays d’Europe et aux États-Unis1.

Le mouvement trouve sa source dans les écrits du milieu du xixe siècle de Heinrich Hössli, Karl Heinrich Ulrichs et Karl-Maria Kertbeny, tous trois de culture germanophone. On situe généralement les débuts du premier mouvement homosexuel au moment de la création du Comité scientifique humanitaire de Magnus Hirschfeld en 1897 à Berlin.2 Au sein du mouvement allemand, deux autres courants importants se distinguent, menés par Adolf Brand et Friedrich Radszuweit. Ce mouvement ne publie pas seulement d’innombrables œuvres et revues sur le sujet mais se bat également activement, malgré les difficultés, pour obtenir l’acceptation de l’homosexualité dans la société et la suppression de l’article 175 du Code pénal allemand qui pénalise l’homosexualité2.

Le mouvement allemand s’étend en Europe de l’Ouest et aux États-Unis et en 1928 on assiste à la création de la Ligue mondiale pour la réforme sexuelle, une organisation internationale dont l’un des principaux objectifs est l’acceptation de l’homosexualité. Pourtant, ce mouvement se voit rapidement réprimé dans les années 1935 en raison de la montée du fascisme et du début de la Seconde Guerre mondiale. Il disparaît en laissant cependant une marque en Suisse qui permettra la naissance du mouvement homophile après la Guerre.

En 1948, Alfred Kinsey et ses collègues, répondant à une demande d’information des étudiants de l’université de l’Indiana sur le comportement sexuel humain, publient le Comportement sexuel de l’homme (Sexual behavior in the human male), et, cinq ans après, le Comportement sexuel de la femme (Sexual behavior in the human female)3. La publication amorce une révolution dans les représentations de la sexualité. La fréquence de diverses pratiques sexuelles comme l’homosexualité fait scandale parmi ceux qui craignent qu’on détériore la société américaine en brisant la structure familiale3.

Les émeutes de Stonewall du 27 juin 1969 sont une étape importante pour le Militantisme homosexuel. Affrontant pendant plusieurs jours la police venue faire une descente dans un bar gay de Greenwich Village, des homosexuels, des travestis, des transgenres et des transsexuelles new-yorkais ont, pour la première fois, défié le pouvoir, les autorités et la société en général pour s’affirmer.

Dans la foulée plusieurs mouvements se créent pour fédérer cette nouvelle fierté homosexuelle. Le Gay Liberation Front naît aux États-Unis en 1969. D’autres associations homosexuelles ou lesbiennes voient le jour dans de nombreux pays dans les années 1970.