Aller au contenu
Accueil » EuroGames Berne : Controverse à cause des drapeaux LGBT

EuroGames Berne : Controverse à cause des drapeaux LGBT

EuroGames Berne : Controverse à cause des drapeaux LGBT
Rate this post

Ce week-end, la métropole est l’hôte des EuroGames, une compétition sportive marquée par l’évènement LGBT. Cependant, cet appui ne passe pas sans contestation parmi certaines factions politiques. Les drapeaux helvétiques et ceux de l’ours bernois sont en retrait. Dès le début de la semaine, c’est l’emblème arc-en-ciel qui s’élève dans les ruelles historiques du centre de Berne. En anticipation de l’accueil des EuroGames 2023 durant ce week-end, une manifestation sportive LGBT (voir l’encadré), les autorités ont fait preuve de ce geste. Sur les plateformes numériques, les réponses ont afflué, parfois indignées, voire excessives.

Au bout de quelques heures seulement suivant la diffusion des images, le compte du réseau X (anciennement Twitter) de la municipalité a verrouillé sa section commentaires face à de « flagrantes infractions, désinformation et abus », justifie le Service d’information de la Ville de Berne. Ce qui ne l’a guère étonné. « Des réactions analogues avaient déjà été observées, notamment en mai 2023, lors d’une campagne contre le sexisme et l’hostilité vis-à-vis des individus queer. »

Lire également : La ville de Lyon choisie pour accueillir les EuroGames en 2025

La jeunesse n’est pas en harmonie Les Jeunes UDC suisses ont saisi l’opportunité. « Un avenir décadent, une ère où les établissements psychiatriques sont surchargés et où la liberté d’expression n’est plus qu’un vestige d’une époque révolue », a déploré le parti sur la plateforme numérique, en incitant à voter pour lui lors des élections fédérales pour « reprendre la Suisse ».

En réponse, les Jeunes Vert’libéraux envisagent de porter plainte contre les Jeunes UDC et de déterminer si le commentaire viole la loi pénale qui condamne les discours discriminatoires et incitant à la haine. « Attribuer la détresse psychologique et les maladies mentales aux personnes homosexuelles ou bisexuelles dépasse au moins une limite morale », affirme leur président, Tobias Vögeli.

Selon la Ville de Berne, les réactions sont principalement limitées aux plateformes numériques. « Nous n’avons aucun signe tangible qu’il pourrait y avoir des actions perturbatrices. Au-delà des plateformes numériques, les retours sont majoritairement positifs », assure le Service d’information.

Toutes les dernières nouvelles et mises à jour en direct

  • Arrestation à Saint-Pol-sur-Mer pour des guets-apens homophobes via le chat Coco

    Arrestation à Saint-Pol-sur-Mer pour des guets-apens homophobes via le chat Coco

    Arrestation après pièges homophobes sur Coco Quatre jeunes interpellés dans le Nord Une semaine après le tragique décès de Philippe Coopman à Grande-Synthe, probablement victime d’un guet-apens via le chat en ligne Coco, quatre jeunes, dont deux mineurs, ont été arrêtés à Saint-Pol-sur-Mer, près de Dunkerque. Selon La Voix du Nord, ces individus sont accusés…


  • Lettre Ouverte des Contributeur LGBTQIA+ à Wikipédia

    Lettre Ouverte des Contributeur LGBTQIA+ à Wikipédia

    Lettre Ouverte des Contributeur LGBTQIA+ à Wikipédia Un Vote Contesté sur les Deadnames Récemment, Friction Magazine a publié une lettre ouverte rédigée par des contributeurices LGBTQIA+ de Wikipédia, suite à une couverture médiatique étendue sur le traitement des individus trans dans l’encyclopédie. Entre le 12 et le 25 février, un sondage auprès des contributeurices francophones…


  • Le Népal favorise le tourisme LGBT avec une conférence internationale

    Le Népal favorise le tourisme LGBT avec une conférence internationale

    Népal favorise le tourisme LGBT Une initiative pour la diversité et l’inclusion Le Népal a lancé une initiative significative pour se positionner comme une destination accueillante pour la communauté LGBT en Asie du Sud. Samedi, le pays a ouvert les portes de sa première conférence internationale dédiée au tourisme arc-en-ciel, soulignant son engagement envers la…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *